KATE MACKESON et FLEUR MELBOURN
TO TAME A PACK OF DOGS, EILEEN
Du 8 février au 17 mars 2018
Vernissage le jeudi 8 février à 18h30

En partenariat avec Moly-Sabata-Fondation Albert Gleizes
Avec le concours précieux de Naser Dushica

To Tame a Pack of Dogs, Eileen

 

Comme ça?
Sa main gauche git à l’horizontale, paume vers le haut, main droite posée dessus, les paumes l’une contre l’autre

 

Ou comme ça?

La main gauche prend la place de la main droite et vice versa

 

Ou…Comme ça?
Cette fois elle change la position de la main supérieure pour produire l’effet inverse

 

Ou comme ça?

Une des mains se place dans le creux de l’autre de manière agressive. En position de levrette

 

Ou…peut-être comme ça?
Elle mêle ses doigts et en replie un, lui donnant l’aspect d’un pénis

 

Elle conduit une voiture, androgyne, on dirait ce type avec qui j’ai passé la nuit
…une main frotte son menton

 

Lui, nu, ressemblait à un fauteuil en osier

L’autre main est posée sur son genou

Ce qui cache une partie de sa jambe

Cette jambe qui croise l’autre

 

Entre la grande colonne circulaire et le verre je peux seulement distinguer le magnolia effleurer la rambarde en acier qui surplombe le jardin

Elle retire sa main de la rambarde, la faisant courir dans ses cheveux comme un épais cure dent,

Elle serre le poing, les lèvres touchent doucement le poing

Elle sent le dos de sa main, alors que celle-ci se déplace vers le côté, son index effleure sa lèvre supérieure

Puis remonte vers le haut pour toucher le bout de son nez

Elle,

Pince, son nez.

Sarah va voir une femme lors d’une fête, et lui dit « j’aime votre chemisier » « Oh, ce chemisier ? » dit la femme « Il est à Suzie, je lui ai emprunté ». « Il est à Suzie ! » rugit-elle, « peu importe à qui il appartient, c’est un beau chemisier ». L’appropriation laisse toujours une trace du possesseur.

 

Je m’appuie désormais sur la grande colonne circulaire qui soutient cette Villa,
Seulement, elle ne la soutient pas, elle ne soutient pas la Villa, elle n’est pas porteuse.
Cela fait 50 ans,
Des regards qu’elle donne,…(mains, pouvoir)
Mes mains… (mains au travail)
avec une main mal placée
sous un coude sans bras
avec une main effacée
sous un bras sans coude
sans main ni visage
bras-dans-bras
Louise cache Louise

Kate Mackeson (1985) et Fleur Melbourn (1987) sont deux artistes britanniques diplômées du Royal College of Art de Londres. Elles vivent et travaillent à Londres.

Crédits photos : Vincent Blesbois

 

 

 
 
G
M
T
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Text-to-speech function is limited to 200 characters
 
[removed]
 
Options : History : Feedback : Donate Close